Arrêter la cigarette

Arrêter la cigarette, dire STOP à cette addiction et s’y tenir ?

Il s’agit avant tout d’une décision qui est la conséquence ou l’origine d’une prise de conscience.

En effet, changer une habitude c’est d’abord vouloir que quelque chose change.

Cela paraît évident voire même idiot mais j’aime bien le rappeler.

D’ailleurs la réalité montre que la réussite dans la pérennité d’un arrêt du tabac tient surtout à la décision prise par le fumeur.

Elle est en effet « le premier interrupteur » sur lequel on appuie pour « éteindre » l’habitude.

De rares fois, il m’est arrivé d’induire l’envie d’arrêter de fumer alors que la personne n’était pas véritablement décidée, le succès a été au rendez-vous mais cela reste très exceptionnel car l’hypnose n’est pas de la magie !

Arrêter la cigarette est simple, c’est ne pas reprendre qui est le plus difficile.
Cela requiert de la part l’ex fumeur de rester conscient qu’il est, et demeurera, un fumeur abstinent ; garder cette réalité en conscience l’aidera considérablement à ne pas retomber dans l’addiction.

Avant de s’occuper à ne pas fumer de nouveau, il faut déjà…

Arrêter de fumer

Stopper la cigarette, ça se réfléchit, se pense, se prépare.

Il peut y avoir deux approches différentes : par l’hypnose et/ou l’EFT.

Parfois, en cas de peur bien ancrée car on a souvent peur de plusieurs choses en arrêtant de fumer : compenser par de la nourriture et prendre du poids, remplacer cette addiction par une autre, changements d’humeur, perdre une certaine confiance en soi, …, il m’arrive d’aborder alors la prise en charge avec l’hypnose consolidée par de l’EFT.

Dans un premier temps, l’approche hypnothérapeutique permet d’enclencher le processus et d’appuyer la prise de conscience afin de favoriser le sevrage physique, comportemental et psychologique.

Lors de la première séance (et souvent la seule) « arrêt du tabac » ma façon de procéder se déroule de la manière suivante : une phase conversationnelle à fins pédagogiques, c’est-à-dire un échange indispensable ouvrant à de nouvelles prises de conscience, puis, la phase « déprogrammationreprogrammation » durant laquelle la personne est en état hypnotique.
La technique est choisie et adaptée en la personnalisant entièrement grâce à ce précieux entretien préalable.

Ce temps de parole – à mon sens totalement indispensable – va permettre de se poser quelques questions dont la première…

Pourquoi je fume ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous fumez ?

Cette question pose ainsi une information essentielle sur votre rapport avec le tabac.


En effet, quelles croyances sont installées en vous concernant la cigarette ?

Est-ce que ça me détend ? Est-ce que je fume avant de manger parce que ça me coupe l’appétit ? Est-elle est devenue un automatisme dont je ne peux plus me défaire ? Est-ce que ça me fait me sentir mieux ?


D’ailleurs, pour avoir ces sensations, ces croyances, il y a bien évidemment eu…


La première fois

Cette fameuse première fois où vous avez fumé, vous vous en souvenez n’est-ce pas ?

C’était quand ? Quel âge j’avais ? Avec qui j’étais à cette époque et comment j’ai décidé de vivre cette expérience ? Et pourquoi ? Qu’est-ce que ça m’a fait ?


Autant d’interrogations a priori futiles qui mènent toujours à des réponses intéressantes qu’on utilisera souvent pour la suite de la séance.


Et aujourd’hui…


Que m’apporte la cigarette ?

Histoire d’ajouter encore quelques informations, vous pouvez d’ores et déjà vous interroger sur ce que fumer vous apporte.

En effet, prendre une cigarette vous procure peut-être un bien-être ou une sorte de sérénité ponctuelle, ou alors la cigarette est comme une amie qui est toujours présente, ou encore fumer vous donne confiance en vous, vous évite de vous sentir seul.e, démuni.e…


Le geste, l’odeur, tenir quelque chose entre vos doigts, l’image que cela renvoie, la fumée inhalée ou recrachée ou tout cela en même temps : vous demander ce que cela vous apporte est un nouveau pas vers une prise de conscience et donc, possiblement, une décision.

Que serait ma vie si je ne fumais pas ?


Le mot qui revient toujours est : liberté.

Car fumer c’est comme être emprisonné.e : l’obligation de quitter la table du restaurant ou du bar pour aller fumer, se demander si on aura suffisamment de cigarettes au cas où le bureau de tabac serait fermé, stresser avant un long voyage en transports en communs car peu ou pas de pauses possibles, la contrainte de se cacher si on ne veut pas dévoiler son addiction au risque de décevoir et/ou inquiéter son entourage, etc.


Souvent est exprimée aussi la libération du poids causé par le regard et la peur et l’attente immenses de mes enfants, mes proches.


Evidemment, de nombreuses fois la santé est mise en avant : retrouver mon énergie, ne plus ressentir de fatigue, récupérer mon souffle, ma capacité pulmonaire, diminuer les risques divers et variés trop bien connus mais trop souvent écartés.


Puis il y a l’aspect financier : je ferais des économies, je pourrais partir en vacances, faire et me faire plaisir.


D’un point de vue purement physique, arrêter de fumer c’est retrouver une haleine plus fraiche, ne plus entendre « oh tu sens la cigarette » ou pire « tu pues ! », découvrir que les cernes peuvent s’atténuer ou même disparaître, adoucir un peu la voix, recouvrer les plaisirs avec les saveurs et les odeurs d’un bon repas.


Et malgré tous ces arguments, la décision d’arrêter n’est pas facile à prendre car il y a une autre notion qui pèse considérablement de l’autre côté de la balance : l’envie de garder ce plaisir (du moins, ce qui est considéré comme du plaisir).

Comment l’hypnose m’aide à arrêter de fumer ?


Tout d’abord la séance « arrêt tabac » permet de comprendre les mécanismes physiologiques et inconscients.

Pour être plus précise, les différents sujets abordés durant le moment de parole mettent en lumière comment la cigarette et/ou la vapoteuse atteignent leur objectif en créant une sensation de plaisir provoquant – à la longue – une dépendance.


La prise de conscience se fait progressivement puis débute la partie hypnose.


Cette phase met la personne en état hypnotique qui va venir supprimer les anciens programmes et installer les nouveaux.

Ainsi, tout ce qui est lié à la consommation de cigarette/vapoteuse comme la peur de grossir, l’automatisme à certains moments de la journée, les croyances (café=cigarette, cigarette=transit ou cigarette=point sur la journée) sera déprogrammé.

En parallèle, tous les nouveaux programmes sont installés dont le sevrage tabagique, les bons réflexes pour optimiser l’arrêt, le démarrage de l’autonettoyage, les rituels s’il y en a, …


Enfin et seulement si cela semble nécessaire, je propose quelques outils supplémentaires qui viendront compléter cette séance « arrêt tabac » ; éventuellement une seconde séance hypnose ou EFT selon les ressentis éprouvés.

L’arrêt se fait dans le confort, les résultats sont impressionnants !


A partir de cet instant, le processus est en marche et vous sentez de suite la différence.